Ouganda Une musulmane donne sa vie à Jésus après plusieurs visions qu’elle a de lui

0
163
Une mère musulmane du village d’Obutete, dans le comté d’Agule, dans le district de Pallisa, a renoncé à l’islam, après des visions de Jésus qui ont changé sa vie.
Mansitula Buliro, 45 ans, se préparait le 13 janvier 2021 pour les prières d’Isha avec son mari lorsqu’elle a eu une vision de Jésus, a-t-elle déclaré.

«Pendant le processus, une certaine faiblesse est entrée dans mon corps, puis j’ai vu une lumière venir d’en haut, et j’ai entendu une voix forte qui disait« Yeshua »(araméen pour Jésus) à plusieurs reprises», se souvient-elle.

Peu de temps après, Mansitula a eu une autre vision.

«À minuit, j’ai vu une lumière brillante et un homme vêtu de vêtements blancs traverser la rivière venir vers moi, et Il a dit: ‘La paix soit sur vous – aujourd’hui, je vous ai choisi pour être à moi,’» dit-elle.

S’adressant aux médias , Mansitula a déclaré que les visions récurrentes l’ont incitée à rendre visite à sa voisine chrétienne, dont le nom n’a pas été divulgué pour des raisons de sécurité. La voisine a prié avec elle et elle a mis sa foi en Christ.

Battue et chassée
La nouvelle de la conversion de Mansitula au christianisme parvint bientôt à son mari musulman par l’intermédiaire d’un voisin qui l’entendit prier, mentionnant le nom de Jésus.

Il n’a pas hésité à l’attaquer à ors qu’elle attend leur huitième enfant. « Je vous interdis de parler de Yeshua dans ma maison. C’est une maison musulmane ».

Alors qu’elle criait, ses deux plus jeunes enfants, âgés de 6 et 8 ans, ont également commencé à crier, et des travailleurs extérieurs et des voisins sont arrivés et ont mis fin à l’attaque, a-t-elle déclaré.

«Il y avait du sang partout dans ma bouche», a déclaré Mansitula. «Mes beaux-parents sont arrivés et, en leur présence, mon mari a prononcé le divorce:« Aujourd’hui, vous n’êtes plus ma femme. J’ai divorcé de toi. Quittez ma maison ou je vous tuerai.  »

Un voisin l’a emmenée en moto dans un hôpital voisin.

«J’ai été examinée, et ils ont constaté que mon fœtus avait été affecté, et après quatre jours, j’ai fait une fausse couche», a déclaré Buliro. «Il est maintenant très difficile de retrouver ma famille. Je suis maintenant chrétienne et j’ai décidé de l’être pour la cause d’Issa (JESUS).

Faible et nécessitant plus de soins médicaux, Buliro reste avec des chrétiens dans un lieu inconnu, confirme l’organisation contre la persécution basée aux États-Unis, Morning Star News.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here