Royaume-Uni : Un appel à la prière pour la nation alors que le nombre de morts du Covid dépasse les 100 000

0
81
Coronavirus (COVID-19) Outbreak in United Kingdom Statistics close-up on digital display. Quarantine map.
Les archevêques de Cantorbéry et de York, Justin Welby et Stephen Cottrell, appellent leur nation à la prière, tous les soirs dès le 1er février. En outre, ils encouragent la prise du vaccin.

Les archevêques de Cantorbéry et de York, Justin Welby et Stephen Cottrell, appellent la nation à la prière après que le nombre de morts du coronavirus au Royaume-Uni a atteint le chiffre de 100 000. «Chaque numéro est une personne: quelqu’un que nous aimions et quelqu’un qui nous aimait», déclarent les deux plus hauts responsables de l’Eglise d’Angleterre dans une lettre ouverte au pays. «Nous croyons également que chacune de ces personnes était connue de Dieu et chérie par Dieu», affirment-ils.

Ils appellent les personnes de toutes confessions (ou sans confession) à prendre le temps de prier ou de faire une pause et de réfléchir à «l’énormité de cette pandémie», rapporte Christian Today. Les archevêques invitent ainsi chaque personne à prier pour la nation tous les soirs à 18 heures à partir du 1er février. «Plus que jamais, c’est un moment où nous devons nous aimer. La prière est une expression d’amour.»

Exhortation à prendre le vaccin

Dans leur lettre, Justin Welby et Stephen Cottrell évoquent les personnes les plus pauvres, affectées de manière disproportionnée par la pandémie, mais aussi le désastre économique ou encore les restrictions qui ont empêché les gens d’assister aux funérailles de leurs proches ou d’être avec eux au moment de leur décès. En outre, ils enjoignent «tout le monde à prendre le vaccin dès qu’il vous sera proposé», le vaccin étant selon eux «un témoignage de la sagesse et des dons des scientifiques et des chercheurs donnés par Dieu».

En plus d’un message de consolation, les deux responsables ont déclaré vouloir porter une message d’encouragement, «dans l’espérance de Jésus-Christ». «Le Dieu qui vient à nous en Jésus a connu lui-même la douleur et la souffrance. Sur la croix, Jésus partage le poids de notre tristesse.»

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here