Niger : 58 morts dans l’attaque terroriste près de la frontière malienne

0
235

Selon une autorité locale, la situation empire dans cette région du Niger.

Des « hommes armés » ont ouvert le feu sur quatre véhicules. Ils ont attaqué des villageois qui revenaient du marché à bétail de Banibangou, dans la région de Tillabéry, à l’ouest du Niger, proche de la frontière malienne. On déplore 58 morts et des pillages.

Le gouvernement a publié un communiqué expliquant que « des groupes d’individus armés encore non identifiés ont intercepté quatre véhicules transportant des passagers du marché hebdomadaire de Banibangou vers les villages de Chinedogar et Darey-Daye ». Avant d’ajouter, « le bilan de ces actes barbares [est] de 58 morts, un blessé, un certain nombre de silos à grains et deux véhicules incendiés et deux autres véhicules saisis ».

Le porte-parole du gouvernement, Abdourahmane Zakaria, a déclaré 3 jours de deuil national.

Maïga Amidou, coordonnateur du Comité Union Tillabéry pour la sécurité et la cohésion sociale, dénonce des attaques quotidiennes dans cette région auprès de RFI. Il témoigne de l’évolution de ces attaques.

« Ceux qui sont en train de faire ce travail, ce sont des bandits, c’est des brigands. Dans un premier temps, ils prenaient l’impôt sur le bétail. Maintenant ils viennent, c’est eux-même qui emportent avec eux le bétail. Il y a certaines parties où les gens, les populations, n’ont même pas une corne de chèvre. Ils ont tout emporté. […] Les choses se sont vraiment empirées. »

Aucune revendication n’a pour le moment été faite, mais le groupe État Islamique, groupe du Grand Sahara, est actif dans la région.

M.C.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here