Italie: Les pasteurs craignent que le pass sanitaire s’étende aux lieux de cultes

0
91
Suite à la décision du gouvernement italien d’imposer le pass sanitaire à tous les travailleurs, deux pasteurs évangéliques ont exprimé leurs craintes pour l’avenir des rassemblements en Eglise. Ils espèrent que l’obligation ne s’étendra pas aux lieux de culte.

Face à la «décision radicale» du gouvernement italien, qui a rendu le pass sanitaire obligatoire au travail à partir du 15 octobre, deux pasteurs évangéliques du nord de l’Italie s’inquiètent de voir la contrainte s’étendre aux lieux de culte, rapporte Evangelical Focus.

Pablo Ruggieri, pasteur à Brescia (Lombardie) s’oppose à ce que l’Etat puisse «nous retirer nos droits sur notre corps, notre vie et nos convictions personnelles». Selon lui, l’imposition du pass sanitaire pour tous les travailleurs italiens est «anticonstitutionnelle» et serait une «mesure idéologique». «Le cercle se réduit dans tous les secteurs publics et privés de la société», déclare t-il, inquiet.
Pour Giancarlo Mazzillo, pasteur à Vicence (Vénétie), qui juge également que «la décision du gouvernement est très radicale», il est important que la vaccination soit «quelque chose qu’on a choisi de faire», et espère qu’elle ne sera pas requise à l’avenir pour les rassemblements en Eglise.

Le débat sur les droits fondamentaux s’est ouvert dans le pays, qui a été le premier à étendre le pass sanitaire à tous les travailleurs. L’Alliance évangélique italienne a déclaré qu’elle préparait une déclaration à ce sujet.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here