En Côte d’Ivoire, le cardinal Kutwa reçoit le nouveau premier ministre

0
46

Un mois après sa nomination au poste de premier ministre, Patrick Achi a été reçu en audience par le cardinal Jean-Pierre Kutwa à Abidjan. Une visite qui répond à « un principe institutionnel ».

Achi Patrick, le nouveau premier ministre, chef du gouvernement, accompagné par trois de ses collaborateurs a eu un entretien, samedi 24 avril, en début d’après-midi, avec l’archevêque d’Abidjan, le cardinal Jean-Pierre Kutwa, à sa résidence à Abidjan.

« Cette audience qu’a bien voulu nous accorder son Éminence le Cardinal Kutwa, à notre demande, répond, d’abord à un principe institutionnel qui veut que lorsqu’un premier ministre est nommé, il approche les autorités religieuses pour recueillir leurs bénédictions sur sa mission », assure le premier ministre Patrick Achi, nommé à cette fonction le 26 mars.

Avant lui, son défunt prédécesseur Hamed Bakayoko, s’était rendu, sans délégation, chez l’archevêque d’Abidjan pour lui « présenter sa nomination, afin de bénéficier de ses conseils et ses prières ». C’était le lundi 3 août 2020, soit un peu plus d’un mois après sa nomination, le 8 juillet 2020, au poste de premier ministre.

« Le cardinal suit de près l’évolution du pays »

La visite du premier ministre et des membres de son gouvernement avait aussi pour but d’échanger avec ce haut responsable de l’Église Catholique en Côte d’Ivoire, « l’une des institutions religieuses parmi les plus importantes de notre pays ».

« Dans le cadre des échanges que nous avons avec les premiers responsables de ces institutions, on a un aperçu, un pool des sentiments qu’il y a dans le pays et ce, dans toutes ses tendances, s’est expliqué Achi, à sa sortie d’audience. Cela nous permet d’orienter les actions du gouvernement de façon à apporter, conformément à la volonté du Président de la République Alassane Ouattara, la paix, la sérénité et le bien-être ».

L’échange avec l’archevêque d’Abidjan « nous a également permis de faire un tour d’horizon de l’actualité économique, sociale et politique », a ajouté le premier ministre qui a estimé que « le cardinal est quelqu’un de très cultivé qui suit de près l’évolution du pays »« Il lui a plu de partager avec nous un certain nombre de sentiments qu’il avait sur chacune de ces questions. Cela nous a fortement enrichis ».

Message de réconfort du chef de l’État et bénédiction

La délégation, qui était en outre porteuse d’un un message de réconfort de la part du Président de la République, lui a « dit les grandes actions que nous étions en train de mener et celle que nous mènerons durant les prochaines années. Je crois qu’il y a une très grande convergence de vue entre nos positions ».

Le premier ministre et sa délégation ont reçu les bénédictions du cardinal Kutwa. Ils « ont décidé ensemble que ce genre de rencontre, entre le premier ministre qui a la charge de conduire la politique du gouvernement et les institutions comme la sienne, puisse se faire régulièrement ». L’objectif : « conjuguer nos efforts, maintenir la paix et conduire le pays, de sorte qu’il apporte au quotidien aux populations, le bien-être et le réconfort et la paix. »

Guy Aimé Eblotié (avec Fratmat. info)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here