Côte d’Ivoire Dieu veut la paix“, les Ivoiriens ont “besoin de vivre ensemble en paix“ (Rév. Dr DION Yayé Robert)

0
61
Le Rév. Dr DION Yayé Robert, président de l’église Protestante Baptiste Œuvres et Mission internationale (EPBOMI) et leader des protestants évangélique de Côte d’Ivoire, a appelé, le dimanche 28 mars 2021, à Abengourou (210 km à l’est d’Abidjan), les communautés ethniques et religieuses de son pays à la paix et à la cohésion, estimant que “Dieu veut la paix“ et que les Ivoiriens ont “besoin de vivre ensemble en paix“.

“Dieu veut la paix, c’est la raison de l’église, c’est la raison de l’évangélisation“, a déclaré le Rév. Dr DION Yayé Robert devant plus de 2.000 de ses fidèles et de chrétiens de diverses autres communautés protestantes évangéliques réunis lors du culte de clôture d’une campagne d’évangélisation à Abengourou, chef-lieu de la région de l’Indénié-Djuablin, dans l’est de la Côte d’Ivoire.

A travers le thème « L’origine des peuples et des nations », il a montré que les peuples de Côte d’Ivoire ont des origines communes. “La Côte d’Ivoire est une terre de convergence (…). Ici nous avons les Krous qui viennent d’Ethiopie, nous avons les Akans qui viennent d’Egypte, nous avons les Manding qui viennent d’Egypte, nous avons les Gurs qui viennent d’Egypte aussi. Et nous avons les Dan qui viennent d’Israël“, a révélé le Rév. Dr DION Yayé Robert. Cette prédication est un résumé de son livre intitulé “Eburnie, Terre de grands espoirs“, un ouvrage de recherches anthropologiques et théologiques consacrés au peuplement de la Côte d’Ivoire.

Le Rév. Dr DION Yayé Robert est le président du consistoire des protestants évangéliques de Côte d’Ivoire, et entend ainsi jouer sa partition pour le retour à la cohésion et à la réconciliation dans un pays fréquemment secoué par des violences politiques et intercommunautaires. “Nous sommes appelés à cultiver la paix entre nous parce qu’on est fils et filles du même père. On est sortis de Cham, nous sommes des frères et sœurs“, a-t-il plaidé.

Pour le Rév. Dr DION Yayé Robert, l’église de Côte d’Ivoire doit faire de la paix une quête commune en multipliant les campagnes d’évangélisations. “Le but d’une église, c’est justement cela“, “parce que comme je l’ai toujours dit, qui ne connaît pas son histoire fait des histoires. Toutes ces ignorances là emmènent des conflits inutiles dans la gestion des nations, dans la gestion des valeurs tribales et culturelles (…). Il y a tension parce qu’on n’annonce pas l’évangile assez. Toutes les églises doivent se mettre à annoncer l’évangile parce que tous ces politiciens qui sont les acteurs des troubles, qui sont les acteurs de tous ces facteurs d’incompréhension, de tous ces facteurs de mépris, la plupart sont dans des communautés religieuses. Il y en a qui vont dans les mosquées, qui vont dans les cathédrales, dans les temples. Chacun a au moins ce qu’il peut appeler une religion. Si chacun rentre en lui-même et obéit à ce que Dieu dit, la paix sera“, a-t-il répondu aux journalistes à l’issue de sa prédication.

✓Les alliances interethniques, socle de la cohésion sociales :
Le Rév. Dr DION Yayé Robert a par ailleurs appelé les Ivoiriens à accorder plus d’importance aux alliances interethniques pour renforcer les liens de fraternité. “Toutes les tribus installées ici (en Côte d’Ivoire) font alliances avec l’autre et toutes les ethnies ensemble font alliance avec une autre ethnie. Il faut réactiver les alliances. L’allié de mon allié est mon allié, si on réactive les alliances telles que Dieu le veut, si on ne déplace pas les bornes que nos ancêtres ont posées alors nous allons aller à la paix sans problème. Les alliances sont là pour favoriser la paix, il faut réactiver les alliances“, a-t-il plaidé.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here