Corée du Nord Persécution – La demande de bibles monte en flèche en Corée du Nord malgré la persécution

0
72
Au cours des six dernières décennies, la Corée du Nord a mené la guerre contre le christianisme. Le pays athée garantit «la liberté des croyances religieuses» dans sa constitution. Cependant, en réalité, il n’y a pas de liberté de religion, confirme l’ Open Doors (USA), le chien de garde de la persécution chrétienne .
Selon un rapport, au moins 200 000 chrétiens ont disparu depuis 1953, et le chef suprême Kim Jong-un a déporté et même tué des familles entières qui suivent Jésus.

Or, ce qui précède ne signifie pas la mort du christianisme dans cette nation.

Un nouveau rapport révèle que la demande de bibles de la part des Nord-Coréens individuels a dépassé les attentes – et que l’Église est bien vivante.

Christian Today a rapporté le 26 janvier 2021 que les distributions bibliques au corps à corps en Corée du Nord ont doublé en 2020 par rapport à toute autre année, une tendance Voice of the Martyrs (VOM) attribuée aux craintes concernant Covid-19.

Le Centre nord-coréen d’information sur les droits de l’homme a également mené une enquête en 2020 et a constaté que le nombre de personnes ayant vu une bible avait augmenté de 4% depuis l’an 2000.

Un chrétien secret en Corée du Nord a déclaré à Open Doors: «Chaque chrétien de mon pays a l’esprit du martyre en lui. Si vous perdez cet esprit pendant une seconde, vous ne pouvez pas porter le fardeau d’être un disciple de Jésus.

Open Doors exhorte les chrétiens nord-coréens sont des preuves vivantes que la Parole de Dieu, et en particulier ses promesses, apporte de la force. L’organisation estime qu’il y a environ 300 000 chrétiens dans le pays, sur une population de 25,7 millions d’habitants.

Sur ces 300 000, Open Doors rapporte que 50 000 à 70 000 chrétiens sont actuellement emprisonnés dans de terribles camps de travail pour leur foi. Il est peu probable qu’ils puissent un jour partir, selon des sources.

«L’église nord-coréenne se rend compte qu’il n’y a jamais eu de percée spirituelle dans un endroit difficile sans souffrance. De nombreux Nord-Coréens découvrent que Jésus-Christ est Dieu – pas les Kim. Ils lui confient leur vie malgré le fait que cela leur coûtera beaucoup de douleur. Jésus est leur seul espoir pour cette vie et la suivante », a déclaré l’organisation .

Le PDG de VOM, Eric Foley, fait actuellement l’objet d’accusations en vertu de la loi sur les échanges intercoréens et de la loi sur la sécurité nationale pour son implication dans le lancement de ballons bibliques en Corée du Nord.

Il projette néanmoins une augmentation de 30% de la distribution de masse de la Bible dans le pays cette année.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here