Pays de Galles : Un paroissien de 88 ans s’est sacrifié pour sauver une femme victime d’une attaque au couteau

0
20
John Rees, sonneur de cloche dans sa paroisse anglicane est mort sous les coups de couteau d’une femme souffrant de schizophrénie, à Peygraig au Pays de Galles. Le procès met en lumière l’«acte altruiste et courageux qui lui a coûté la vie».

John Rees, 88 ans, sonneur de cloche et bénévole dans sa paroisse anglicane est mort sous les coups de couteau d’une femme souffrant de schizophrénie, à Peygraig au Pays de Galles, le 5 mai. L’enquête, puis le procès qui a eu lieu 21 octobre mettent en lumière l’«acte altruiste et courageux qui lui a coûté la vie». En effet, le grand-père, faisant ses courses dans un magasin coopératif a vu une jeune femme de 30 ans s’appretant à poignarder une infirmière de 65 ans. John Rees s’est alors interposé,  a «fait preuve d’un grand courage», selon le procureur, en tentant de s’attaquer à l’assaillant, qui l’a ensuite assassiné, rapportent Premier et Wales247.

«Il est important de souligner la bravoure désintéressée de John Rees, qui malgré ses 88 ans, s’est mis en danger pour protéger une inconnu», a souligné lors du procès l’inspecteur en chef  Mark O’shea. «Il a fait le sacrifice ultime pour ses actes héroïques ce jour-là, et il est important que sa mort ne soit pas vaine et que ses actions soient célébrées. Sa famille peut être extrêmement fière lorsqu’elle se souvient de son mari, de son père et de son grand-père bien-aimés.»

John Rees, «gentleman chaleureux, généreux et humble», selon ses proches, «fier de sa famille, fier d’être un Gallois et dévoué à son Eglise locale», laisse derrière lui sa femme Eunice, 87 ans. Elle attendait dans la voiture pendant que son mari était attaqué dans le magasin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici