Plusieurs villages à majorité chrétienne au nord du Cameroun ont été attaqués au cours du mois de décembre par les militants de Boko Haram.

Le nord du Cameroun est toujours en proie aux violentes attaques de Boko Haram. L’agence Cameroun Presse fait état de 3 morts, 1 blessés et 35 personnes enlevées dans les villages de Kotserehé et de Mbreche. D’après Barnabas Fund, il s’agirait de villages à majorité chrétienne.

La nuit du 2 au 3 décembre, une attaque de Boko Haram a causé la mort de 3 personnes. Les militants ont envahi le village. Les dégâts seraient « énormes ». Les populations étaient impuissantes face au pillage. On déplore également un blessé.

Kheira Abderrahim@kheira_a27

continue de sémer la terreur et la désolation au sein de la population dans l’Extrême-Nord. La dernière étape de cette série d’attaques est survenue au village non loin de .

Voir l'image sur Twitter
Voir les autres Tweets de Kheira Abderrahim

Dans la nuit du 5 décembre, c’est au tour du village de Mbreche d’être attaqué. 35 habitants ont été enlevés par Boko Haram. Parmi eux, 21 enfants et jeunes âgés de 12 à 21 ans selon le Barnabas Fund, qui estime qu’ils ont été enlevés pour devenir des « soldats » de Boko Haram.

L’agence Cameroun Press précise que l’armée a pu retrouver 19 de ces victimes.

Le premier décembre, c’est lors d’un enterrement que la communauté de Kotserehé avait été attaquée. Bilan, 4 morts et 3 blessés. Un témoin racontait alors :

« Un lieu de deuil est devenu un théâtre de guerre qui s’est terminé par un carnage. »

Prions pour les chrétiens persécutés au Cameroun.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici