Affaire une fille violée par un prêtre : l’Eglise anime une conférence de presse

0
270

Le père Augustin Obrou, chargé de communication et des relations extérieures du Diocèse d’Abidjan a animé un point de presse ce lundi 7 mai à Abidjan, pour donner la position de l’église catholique de Côte d’Ivoire sur l’affaire du viol sur une jeune fille commis par un prêtre.

Selon les faits, le père Abé Kouamé, prêtre catholique de l’archidiocèse d’Abidjan a été interpellé et déféré le vendredi 13 avril à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA) sous le chef d’inculpation de viol sur une jeune fille.

« Son Eminence Jean Pierre Cardinal Kutwa, Archevêque d’Abidjan ayant été saisi, a pris des mesures conservatoires prévues par le droit canonique en pareille circonstance » a déclaré le chargé de communication de l’Eglise.

L’ Archidiocèse d’Abidjan annonce ainsi la suspension immédiate de tout office ecclésiastique jusqu’à l’aboutissement des procédures engagées à l’encontre du père Abé Kouamé « aux plans civils et ecclésiastiques ».

Selon le conférencier, l’Eglise entend laisser la justice suivre tout son cours, tout en exprimant « sa proximité paternelle » avec la famille de la jeune fille. « L’Archidiocèse d’Abidjan s’engage à offrir à la personne concernée toute l’assistance dont elle a besoin » a déclaré le prêtre. Aux dires du Père Augustin Obrou, son Eminence Jean Pierre Cardinal Kutwa réaffirme son engagement contre toutes formes de violences d’où qu’elles viennent, surtout celles perpétrées sur les enfants, les mineurs et les femmes.

« Son Eminence Jean Pierre Cardinal Kutwa recommande à la prière de tous
, la jeune fille et sa famille ainsi que tous les prêtres particulièrement le père Abé Kouamé  » a fait savoir le chargé de communication et des relations extérieures du Diocèses d’Abidjan.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here