Un prêtre orthodoxe blessé par balles à Lyon

0
85

Samedi après-midi, un prêtre orthodoxe a été grièvement blessé par balles devant son église, dans le 7e arrondissement à Lyon. 

Le prêtre orthodoxe de nationalité grecque, Nicolas Kakavelakis, a été touché par des tirs d’arme à feu samedi après-midi. L’homme d’une cinquantaine d’années a été retrouvé par « des riverains et une patrouille de la police municipale » rapporte le communiqué de presse du parquet de Lyon, au niveau de la porte arrière de son église.

La victime, père de trois enfants, a été gravement blessée, son pronostic vital est engagé.

Le ministère des affaires étrangère grec a dénoncé sur Twitter un « attentat contre un membre du clergé Orthodoxe d’origine Grecque », il a également indiqué être en contact avec les « autorités françaises compétentes ».

L’Assemblée des évêques orthodoxes de France a aussi évoqué « un attentat » dans un communiqué de presse publié le 31 octobre, condamnant « ces actes de violence qui attentent à la vie et propagent un climat général d’insécurité ».

Si aucune piste n’est pour le moment écartée, l’agression n’a toujours pas été revendiquée deux jours après les faits. Une enquête a été ouverte par le parquet de Lyon pour « tentative d’assassinat » et confiée à la Direction interregionale de la police judiciaire de Lyon.

C.P

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here