Nicaragua: l’appel des évêques à l’unité dans la prière

0
106
Dans un message adressé aux fidèles du pays, les évêques nicaraguayens reviennent sur la question de l’insécurité après l’attaque incendiaire qui a visé la cathédrale de Managua le 31 juillet dernier.

VNS- Avec un message adressé aux fidèles et à toutes les personnes de bonne volonté, signé par les évêques de la Commission Justice et Paix de l’archidiocèse de Managua, capitale du Nicaragua, la Conférence épiscopale de ce pays d’Amérique centrale revient sur la question de la sécurité dans le pays après le grave attentat terroriste qui a frappé la cathédrale de la ville le 31 juillet dernier.

«Nous élevons la voix pour les milliers de Nicaraguayens qui quittent le Nicaragua – commencent-ils – les causes sont le manque de travail, la persécution politique, l’insécurité et la violation de ses droits humains : des droits fondamentaux qui, pourtant, piétinés, dénient aux citoyens le droit de vivre dignement dans leur propre pays».

«Nous voulons aussi revendiquer le droit de ceux qui rentrent chez eux, dans des conditions encore plus précaires, et qui sont traités sans aucune compassion, sont tenus par ces exigences et ces charges excessives de payer et, dans l’impossibilité de payer, sont abandonnés à eux-mêmes dans des conditions inhumaines aux portes de leur propre pays», peut-on lire encore dans le nessage.

Une déshumanisation extrême

«La raison et la conscience nous font demander : Comment en sommes-nous arrivés à cette déshumanisation extrême qui est devenue si évidente dans la négligence des services de santé, dans l’instrumentalisation politique des prisonniers, dans la persécution des familles et l’abus des médias indépendants, dans l’impunité des crimes? Toute menace à la dignité et à la vie humaines se reflète dans le cœur même de l’Église».

«C’est avec tristesse que nous constatons une fois de plus le manque de respect répété et la profanation de la Sainte Eucharistie, comme l’ont montré le terrorisme et le siège constant de diverses églises catholiques ces derniers temps, écrivent encore les évêques du Nicaragua qui invitent «à continuer à être unis dans la prière depuis nos maisons, en communion avec nos frères et sœurs qui souffrent et avec les conseils de nos pasteurs, en ayant pleinement confiance en Dieu et en ce que Notre-Dame de l’Assomption remplira nos cœurs d’espérance afin qu’ils travaillent à la construction du Royaume de Dieu».

Vatican News Service-RB

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here