Côte d’Ivoire Action Sociale-Tabitha 2019 : Le révérend docteur Dion Yayé Robert encourage la jeunesse de l’EERCI à soutenir les veuves et les orphelins

0
167

C’est à l’initiative de la jeunesse de l’Eglise Evangélique du Réveil de la Côte d’Ivoire (EERCI) que s’est tenu ce samedi 12 octobre 2019, au temple Jérusalem de Yopougon Attié, une conférence sur le thème « l’église et son fonctionnement » animé par le Révérend docteur Dion Yayé Robert, président fondateur de l’EPBOMI (l’Eglise Protestante Baptiste Œuvres et Missions internationale), par ailleurs président du consistoire des églises évangéliques.

 

Le ‘‘Tabitha’’ qui est à sa première édition est un programme de bonne œuvre à l’endroit des veuves, aux orphelins et aux démunies.

« A l’image de Tabitha, qui était une bienfaitrice des pauvres qui par ses bonnes œuvres fût ressuscité par l’apôtre Pierre (Act 9.36-43). Comme cette femme au grand cœur, nous avons décidé de dédier une journée aux veuves, aux orphelins et aux personnes démunies. (…) Nous avons commencé par une conférence ce jour et demain ce sera le culte d’adoration et de louange, au cours du duquel nous allons remettre aux personnes démunies des vivres et non vivres, afin de leur donner un sourire », a signifié Gret Joël, président de la jeunesse locale EERCI.

Bien avant, le Révérend docteur Dion Yayé Robert, a abordé dans sa conférence l’histoire de l’Eglise. « Le parcours de l’Eglise du premier monde jusqu’à Noé. Et ensuite l’Eglise après le déluge universel, l’Eglise de Noé qui est tombée et l’Eglise que Dieu a suscitée du sein d’Abraham qui a vu le jour jusqu’aujourd’hui qui est l’Eglise de Jésus Christ. Ainsi l’Eglise de Jésus Christ, issue de l’Eglise d’Israël organisée par Moïse, est celle-là à laquelle nous sommes tous rattachés. (…) Tout ceci pour dire à l’Eglise que tout ce qui arrive à l’Eglise n’est pas nouveau, mais Dieu donne toutes les capacités nécessaires à son serviteur pour y faire face », a-t-il expliqué.

Avant de réaffirmer l’existence de l’Eglise Evangélique du Réveil de Côte d’Ivoire en ces termes. « Je suis l’un des témoins de la création de cette église, je connais bien le pasteur Jean Glao fondateur de cette église, et tous ces collaborateurs. Je sais que l’emblème de l’EERCI, c’est le flambeau. Je vous soutien et je fais en sorte à ne pas éteindre ce flambeau », a martelé le Révérend Dion Yayé.

Tout en exhortant les fidèles de l’Eglise Evangélique du Réveil de la Côte d’Ivoire à communiquer le réveil à tout le pays comme souhaité par le Seigneur Jésus Christ.

La fin de cette première journée s’est achevée par un remise de dons au révérend docteur Dion Yayé Robert. Il a été habillé en tenue traditionnelle Dan, un mode vestimentaire de l’ouest de la Côte d’Ivoire.

ichretien.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here